Professor Knatschke

Retour sur une reliure de création réalisée dans le cadre de l’exposition « Autour du Papier et du Patrimoine de Wissembourg » à l’automne 2017

Cette reliure d’une édition illustrée par Hansi publiée en 1931 a été réalisée dans le cadre de l’exposition « autour du papier et du patrimoine » de Wissembourg en 2017. Nous étions invité, par l’association Libr’Odysseae à présenter nos reliures de création. Il s’agit de la première vraie création que j’ai réalisé après avoir passé mon CAP en juin 2017.

J’ai choisi de travailler sur cet ouvrage illustré par Hansi car il appartient au patrimoine alsacien et surtout rappelle l’histoire complexe de l’Alsace du début du XXe.

La réflexion initiale

Après avoir trouvé l’œuvre sur laquelle je souhaitais travailler, et restauré quelques pages abimées par le temps, l’idée de reprendre les lignes principales de la couverture initiale sur ma reliure m’a semblé une évidence. Ce bonhomme rondouillard et presque caricatural dont les traits évoquent immédiatement le style de Hansi. Le problème : mes talents en dessins sont « modestes », pour ne pas dire médiocres. Il me fallait donc penser à un moyen simple et stylisé d’évoquer ce trait sans en trahir la qualité. Je décidai de ne garder que la silhouette, décalquée puis recoupée en plusieurs épaisseurs dans du carton afin qu’il apparaisse en relief sur ma couverture.

La dualité de l’histoire alsacienne me semblait également importante à retranscrire et c’est pour cela que j’ai décidé, en négatif d’utiliser la même silhouette, en creux cette fois dans le rabat du livre.

 

La réalisation

Tout d’abord, j’ai relié le livre de manière « classique », en reliure « bradel »: Plaçure, couture, endossure, puis il a fallu passer au décor à proprement parler.

Découper au scalpel une même silhouette dans plusieurs épaisseurs (carton, cartonnette, papier de garde, cuir) a été un travail à la fois minutieux et de longue haleine… Sans compter les erreurs de « débutant » : découper la silhouette dans le mauvais sens (!) ou utiliser le papier dans le mauvais sens. En effet, si vous ne le savez pas, le papier a un sens d’allongement et lorsqu’il est mouillé il peut prendre jusqu’à 2 mm … par conséquent, sur une découpe extrêmement précise, ces deux millimètres m’ont obligée à tout recommencer!

Une fois les silhouettes réalisées, j’ai recouvert les plats d’un plein cuir brun. J’ai choisi cette couleur à la fois pour rappeler les teintes du livre initial mais aussi pour conserver quelque chose qui se veut simple en apparence. Sobriété atténuée – comme une caricature dissimulée – par cette silhouette qui semble à la fois sévère et bonhomme.

Le rabat s’attache sur la couverture grâce à un système de fermoir qui n’est pas sans rappeler nos cartables d’antan.

Le titrage

J’ai décidé pour le titre de ne pas utiliser de caractères classiques de dorure, mais au contraire de tenter une écriture manuscrite. Je voulais en effet retracer les lignes du paysage (et du Haut Koenigsbourg) apparaissant sur la couverture et y faire transparaitre les lettres du titre.

Il m’a fallu de nombreux essais pour trouver d’une part l’outil adéquat pour écrire de manière souple et fluide sur du cuir mais également les températures de chauffe appropriées afin d’avoir une « dorure à froid » qui brunisse simplement ma couverture sans la bruler et de manière régulière.

Évidemment, la moindre erreur à cette étape de ma création aurait été fatale car je devais titrer directement sur mon livre presque fini. Au cours de mes essais (sur des petits bouts de cuir)  j’ai ainsi pu m’attacher à ne pas hésiter dans ma graphie, à apprivoiser les lignes et lettres de mon titre, la résistance de mon cuir à l’outil pour que, au moment où je me suis sentie « prête », le titre apparaisse enfin comme je l’avais espéré !

 

Le résultat

Voici ce à quoi ressemble cette reliure de création (le brun apparait plus foncé mais c’est parce que les photos ont été prises en hiver me forçant à y ajouter un éclairage)

3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.