Pas à Pas : réaliser une « correntinha »

« Correntinha » est le nom que j’ai donné à une reliure, très facile à réaliser pour créer des petits carnets à cahier unique. Je vais vous expliquer comment faire

Origine du nom

La première fois que j’ai essayé cette reliure, à la fois esthétique et pratique, j’ai demandé à des collègues du monde entier comment cela se dénommait. Tous semblaient d’accord sur le fait qu’il s’agissait d’une couture à point de chainette, la même que celle utilisée en broderie ou maroquinerie mais personne ne semblait avoir de terme spécifique à la reliure. Un collègue brésilien m’informa qu’il appelait ce type de carnet des « correntinha ». J’ai aimé le son de ce mot, à la fois sobre et délicat et l’adoptai pour mes petits carnets !

Matériel nécessaire

  • Plusieurs feuilles de papier que vous plierez pour créer le cahier (max 10, au delà l’épaisseur une fois pliée est peu élégante)
  • Une feuille de papier (décoré, peinte ou autre) plus épais qui servira de couverture – minimum 120g. Cette feuille doit avoir la même hauteur que vos feuilles de papier mais être de largeur légèrement supérieur (environ +5mm)
  • Du fil : 2,5 fois la hauteur du cahier environ
  • Une aiguille
  • Un poinçon ainsi qu’une règle ou un compas pour la mesure

Pas à Pas

Tout d’abord il vous faut créer un cahier à partir de feuilles pliées en 2.

Une fois le cahier formé, si possible mettez le sous presse (ou posez un livre lourd dessus cela peut faire l’affaire). Prenez une feuille plus épaisse que vous utiliserez comme couverture. Cette feuille doit être de même hauteur mais un peu plus large (5mm) que vos cahier plié afin de bien recouvrir l’ensemble des pages.

Préparez un gabarit: prenez une feuille un peu épaisse, de même hauteur que votre carnet (largeur indifférente). Pliez la en deux. Sur le pli du milieu, marquez les emplacements des trous de couture. Pour la correntinha, l’aspect esthétique est renforcé par la régularité des points qui doivent donc avoir un espacement harmonieux.

Par exemple, pour un carnet au format A5 (i.e à partir de pages A4 pliées en 2), je percerai des trous tous les 1cm maximum. Au contraire sur des boucles d’oreille (hauteur 2cm), les trous sont espacés de 2mm maximum même s’il est difficile de faire moins à cause de l’épaisseur de l’aiguille!

Glissez votre gabarit à l’intérieur du cahier plié en l’alignant bien en haut et en bas du cahier. Puis, avec un poinçon (ou une aiguille), percez chacun des trous. Renouvelez l’opération avec la page de couverture en veillant au bon alignement du gabarit en hauteur

Le gabarit une fois placé au centre du cahier permet de pré-percer les trous de couture de manière régulière

Insérez votre cahier dans la couverture puis prenez un fil dont la longueur sera environ 2,5 fois la hauteur du carnet

Passez votre fil, de l’intérieur du cahier vers l’extérieur de la couverture à partir du premier trou. Rentrez votre fil, de l’extérieur vers l’intérieur dans le 2e trou. Renouvelez l’opération : Repassez dans le 1er trou (de l’intérieur vers l’extérieur) puis rentrez dans le 2e trou. Vous pouvez faire un petit nœud afin de bloquer le fil. Parfois je le fixe simplement avec un point de colle pour éviter les sur-épaisseurs.

Ressortez (de l’intérieur vers l’extérieur) dans le 3e trou puis glissez votre aiguille sous les deux fils présents sur la couverture et re-rentrez dans le 3e trou. Vous avez fait votre premier point de chaînette. La suite n’est que la répétition de ce point : ressortez par le 4e trou, passez sous les fils (pour former une sorte de boucle) puis rentrez dans le 4e trou …

Il est important de toujours créer la boucle dans le même sens et de bien veiller à la tension du fil à chaque point. Lorsque vous arrivez au dernier trou du cahier, faites simplement un petit noeud discret (ou un point de colle) à l’intérieur du cahier.

Votre correntinha est prête !

Exemples de réalisations

4 commentaires

    1. Merci beaucoup pour ton retour Michèle ! C’est difficile je trouve d’expliquer une couture qui bien que très simple, devient tout de suite avec des mots plus alambiquée ! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *