Formation Professionnelle

 

Parce que ce métier est rare et précieux, je souhaite transmettre ce que je sais, ce que j’ai appris et propose de vous accompagner dans la préparation du CAP Art de la Reliure que vous présenterez en candidat libre ou vous aider à acquérir des compétences en reliure traditionnelle ou créative

L’atelier est enregistré auprès de la Préfecture comme Organisme de Formation sous le n° 44670685767, cet enregistrement ne valant pas agrément de l’Etat.

Formations proposées

Plutôt qu’un « gros catalogue standard » de formation, je préfère vous proposer des formations à la carte, sur mesure, adaptée à vos besoins. Ci-dessous vous trouverez des informations concernant la préparation du CAP Art de la Reliure.

Mais si, par exemple

  • vous souhaitez uniquement vous former sur un type de reliure
  • approfondir des compétences en décor de livre
  • ou bien, en tant que professionnel en contact avec des enfants souhaitez acquérir les compétences vous permettant de leur proposer des activités de reliure adaptées

Alors contactez moi pour que l’on établisse ensemble le programme qui vous convienne 

 

Public cible

Toute personne majeure intéressée par l’artisanat d’art, l’univers du livre … Mes formations peuvent s’inscrire d’un parcours dans le cadre d’une reconversion professionnelle, ou en complément d’autres compétences nécessaires à votre projet professionnel :

Demandeurs d’emploi, salariés, salariés en reconversion, indépendants, fonctionnaires

Préparation au CAP Art de la Reliure

 

Si vous souhaitez être accompagnés dans la préparation du CAP Art de la Reliure que vous présenterez en candidat libre, je vous propose un programme de formation sur 1 ou 2 jours par semaine en atelier durant 2 ans.

Le réferentiel du RNCP définit le titulaire du CAP Reliure comme un professionnel qualifié des métiers d’art qui intervient, sous contrôle dans la réalisation d’une reliure souple ou rigide sur une ouvrage pré-existant.

A noter, si vous souhaitez vous investir dans cette formation, les places salariées en reliure sont rares (et quasi inexistantes en Alsace) car la plupart des ateliers sont unipersonnels (mais si vous vous sentez d’ouvrir votre propre atelier, vous êtes le bienvenu!) et dans le module long (2jours/semaine) des heures de formation à la création d’un atelier sont prévues (statuts, communication…)

La formation que je propose se déroule sur 1 ou 2 jours par semaine en atelier durant 2 ans mais des adaptations sont possibles selon vos besoins ou vos disponibilités. De même, si vous souhaitez ne préparer que l’un ou l’autre de ces blocs de compétence, contactez-moi pour établir ensemble un programme sur mesure. L’entrée en formation peut se faire tout au long de l’année.

Durant cette formation, l’essentiel de l’apprentissage se fera par la pratique (environ 80% à minima) même si bien évidemment certains aspects théoriques seront abordés, et vous seront également transmis par voie électronique sur un espace dédié privé de mon site.

Si vous avez déjà des connaissances en reliure, et souhaitez approfondir certaines techniques afin de mieux vous préparer ensuite au CAP, je peux vous proposer un programme adapté à vos besoins et disponibilités.

 

En Pratique

Programme

Le programme de la formation s’appuie sur le référentiel du Diplôme définit par l’Arrêté du 31 Octobre 2017.

La formation est limitée à trois participants max afin de permettre l’acquisition des gestes par la pratique en situation réelle. La progression pédagogique sera adaptée à vos besoins, votre rapidité d’apprentissage ou aux difficultés rencontrées.

Parce que je ne suis qu’un tout petit atelier, et que je pense que le co-développement est le meilleur moyen de grandir, nous allons construire ensemble, au fur et à mesure le meilleur programme d’apprentissage possible. C’est à dire, garder en tête les objectifs pédagogiques, basés sur le référentiel du diplôme mais adapter le rythme, la progression à ce qui vous fait vibrer, à ce qui peut vous aider dans votre apprentissage.

L’enseignement est basé sur le référentiel du diplôme et notamment les blocs de compétences suivants :

RNCP32228BC01
U1 – Etude stylistique et propositions graphiques
– Collecter, classer et hiérarchiser les informations
– Repérer et analyser les caractéristiques esthétiques et stylistiques
– Proposer, optimiser et justifier des solutions esthétiques de réalisation
– Traduire graphiquement des solutions esthétiques et techniques
RNCP32228BC02
U2 – Analyse et préparation d’un ouvrage en reliure
– Repérer et identifier les caractéristiques techniques
– Proposer, optimiser et justifier des solutions techniques de réalisation
– Organiser la réalisation.).
RNCP32228BC03
U3 – Exécution d’ouvrage de reliure
– Préparer les matériels, équipements, outils et la matière d’oeuvre
– Réaliser les opérations de plaçure
– Réaliser les opérations de couture
– Réaliser les opérations de corps d’ouvrage
– Réaliser les opérations d’apprêture et de couvrure
– Réaliser les opérations de finissure
– Dorer-Titrer
– Maintenir en état les matériels, les équipements et les outillages
– Communiquer au sein de l’entreprise et avec les différents partenaires.

 

Pré-Requis

En pratique, toute personne majeure motivée peut participer à la formation « Préparation au CAP Art de la Reliure ».

Je suis l’exemple même qu’un débutant n’ayant jamais rien fait de ses mains peut devenir Artisan, alors je ne demande aucune expérience pré-existante en reliure. En revanche, c’est un apprentissage qui vous demandera patience, minutie et beaucoup de travail personnel. La formation est longue et il faudra faire preuve de persévérance. Même si, je vous guiderai tout au long de votre apprentissage pour maintenir votre motivation et vous accompagner.

Un entretien préalable sera organisé, non pour vous sélectionner sur vos aptitudes initiales mais pour évaluer votre motivation et notre capacité à travailler ensemble, pour vous emmener jusqu’au diplôme que vous passerez en Candidat Libre.

Si vous n’êtes pas déjà titulaire du Bac (ou équivalent) vous devrez vous préparer en autonomie aux épreuves générales du CAP. La présente formation ne vise que la préparations aux épreuves techniques et spécifiques

Résultats

(update Nov 21).

Actuellement, une stagiaire suit cette formation dans mon atelier, afin de passer son CAP en juin 2023. C’est ma première « cobaye ». Un autre stagiaire devrait la rejoindre en janvier. La « qualité » de cette formation sera évaluée par des entretiens réguliers et une évaluation mensuelle (satisfaction logistique, pédagogique, préparation à la certification…)

Je ne manquerai pas de vous tenir au courant de ces résultats, ou des nouveaux stagiaires sur ce site (et bien évidemment du taux de réussite au diplôme)

Tarif

Le coût horaire de la formation « Préparation au CAP Art de la Reliure » est de 20€/h pour un total de 532h en cycle court (un jour/semaine) ou 1064h en cycle long (deux jours / semaine).

La formation « Préparation au CAP » est éligible au CPF et sous réserve d’acceptation du dossier peut également bénéficier du soutien de Pôle Emploi et autres organismes financeurs

Handicap

Si vous êtes en situation de handicap moteur, contactez moi directement pour voir si des aménagements sont possibles et faisables. En particulier, le travail s’effectuant essentiellement en position debout, l’accès à mon atelier peut être compliqué pour une personne à mobilité réduite. De même, il est nécessaire d’avoir l’usage (même partiel) de ses deux mains pour beaucoup d’étapes de reliure.

Pour les autres situations de handicap, des adaptations (du poste de travail, du déroulement des journées, ou du rythme de la formation) seront co-construites dans la mesure du possible

 

Questions les plus fréquentes sur les Formations délivrées par l’Atelier

Comment se passe une formation dans mon atelier ?

En résumant, et après observation des premières journées réalisées avec ma stagiaire actuelle, voici comment se déroule une journée type à l’atelier:

9h-9h30 : Brief

  • Ce qui s’est passé depuis la dernière fois : questions, progrès, problèmes rencontrés
  • Identification des points à approfondir / quand
  • Détermination commune du programme de travail du jour & objectifs

9h30h – 12h30 reliure

  • démonstrations, exercices, corrections, avancement sur les projets de reliure en cours – selon programme

12h30 – 14h : pause déjeuner

Point si nécessaire sur déroulement de la formation, questions à approfondir … 

14h-16h45 : reliure

(selon programme) 

17h-17h30 : Debrief

  • Rangement / nettoyage plan de travail & outils
  • Point sur objectifs du jour
  • Exercices à réaliser d’ici la prochaine fois
  • Projet de programme pour la prochaine fois

Dans l’idéal, je vous propose une formation sur 1 ou 2 jours par semaine et non quelque chose de « continu ».

Il y a plusieurs explications à cela.

La première est que, mon cœur de métier est l’artisanat d’art et que, si je veux vous accompagner et vous guider efficacement, je dois avoir quelques jours « tranquille » ^^’ dans mon atelier pour travailler

La seconde raison se réfère à ma propre expérience : durant ces deux ans, vous allez acquérir des gestes, des méthodes mais ceux-ci demandent un temps de « gestation », « digestion », « maturation ».

Il me semble plus adéquat que vous passiez un ou 2 jours intensif à l’atelier, puis le reste de la semaine, travailliez en autonomie (autant que votre emploi du temps le permet évidemment).

Pour toutes les formations, des évaluations régulières permettront de valider l’acquisition d’un bloc de compétence et de faire le point sur les progrès réalisés.

Celles-ci pourront prendre la forme : 

  • d’exercice en autonomie sur une demi journée ou une journée,
  • de réalisation de certaines étapes d’une reliure, ou bien
  • de questions écrites de vérification de la terminologie ou l’organisation du travail sur une reliure.

Ces évaluations devront permettre d’identifier les gestes qui sont encore fragiles, de vérifier l’acquisition progressive des connaissances et compétences et d’avoir des sortes de micro-échéances à 2 mois par exemple.

En effet quand on commence une formation longue, de quelques mois à 2 ans comme avec le CAP, il peut être difficile de se projeter et de visualiser à la fois ses progrès et sa capacité à répondre aux objectifs pédagogiques.

En complément des évaluations précédentes, pour ceux qui entreront dans la formation « CAP Art de la Reliure », plusieurs CAP Blanc seront organisés. Ces épreuves, dans les conditions de passage de l’examen, auront pour objectif de vous aider à vous positionner sur ce que vous avez acquis, ce que vous devez encore travailler. Vous aurez également accès à des annales des épreuves des années passées (épreuves techniques, artistiques ou d’histoire du livre. )

L’art de la reliure peut sembler complexe et, sur une formation longue, il est possible qu’à un moment vous ayez l’impression de ne pas y arriver ou de ne pas être à la hauteur.

Je le sais. Parce que je l’ai vécu. Parce que, mes amis et confrères qui ont passé leur CAP en même temps que moi ou les années suivantes ont partagé ce sentiment, à un moment ou un autre de leur formation.

Mon rôle sera de vous accompagner au mieux. De vous guider dans cet apprentissage, vous montrer les gestes, les techniques. Vous guider peut être aussi dans la découverte de ce qui fera de vous un relieur « unique ». Vous préparer au mieux pour le passage d’un examen si vous souhaitez passer le CAP, mais surtout vous permettre de savoir relier (de manière traditionnelle ou créative) en toute autonomie et professionalisme

Vous serez dans des groupes qui n’excèderont jamais 3 personnes. Cela permet une individualisation du parcours. Mais aussi un contact direct et immédiat pour identifier les difficultés éventuelles, les craintes, les freins et trouver ensemble des solutions pour y remédier.

Vous pouvez trouver ci-joint une proposition de procédure de prévention des ruptures de parcours. Ce document sera évidemment amené à évoluer en fonction de vos retours d’expérience.

Bravo !

Si vous souhaitez simplement vous former à ces gestes, ces techniques que ce soit en reliure traditionnelle ou créative, contactez moi.

Je verrai avec vous quel programme pédagogique vous proposer sur la base d’une formation « à la carte, sur mesure et adaptée à vos besoins ».

Lorsque mon mari a lu cette dernière phrase, il m’a soupçonné d’écrire un bon vieux pléonasme. Mais non : la formation que l’on créera ensemble sera:

– à la carte : vous pouvez me dire que vous ne voulez faire que de la reliure asiatique, pas du tout de dorure ou au contraire développer vos compétences en livre d’artiste. Si je sais le faire je vous apprendrai. Si je ne me sens pas légitime pour vous former sur un point, je vous le dirai aussi et vous donnerai des contacts adéquats.

– sur mesure : je vous proposerai un programme aux petits oignons, avec une progression pédagogique et un rythme adaptés

– adaptée à vos besoins : si vous êtes professeurs et souhaitez acquérir des compétences permettant de faire faire de la reliure à des enfants, les techniques que je vous apprendrai ne nécessiteront que peu de matériel pour être parfaitement reproductibles. De même, si vous envisagez de créer un atelier, on peut ajouter des modules liés spécifiquement à la création d’entreprise, la gestion clients/fournisseurs etc…

Bref, expliquez moi ce sur quoi vous souhaitez être formé, pourquoi (quel est votre objectif derrière cette formation) et établissons ensemble le programme qui vous ressemble

Aspects financiers  

 

Selon Alain Meignant (consultant), la formation est un des moyens d’acquérir de nouvelles compétences ou de développer celles existantes.

Lorsque vous venez dans mon atelier pour un cours ou un atelier, vous repartirez avec votre carnet réalisé, avec de nouvelles compétences probablement. Mais il n’y a pas de progression pédagogique à proprement parler. Ou tout du moins celles-ci ne seront pas évaluées spécifiquement.

Au contraire, dans toute formation, la notion de progression pédagogique est au coeur du process. Vous partez d’un point A et souhaitez atteindre un point Z défini ensemble. Cela implique que vous passiez par des points B, C, D (progression pédagogique) et que, au fur et à mesure, votre maitrise de ces compétences soit évaluée et acquise.

Par exemple, à l’issue de la formation au CAP Art de la Reliure, normalement vous devrez réussir l’examen du CAP mais surtout, vous devrez être en mesure, de manière autonome de réaliser des ouvrages reliés, en respectant des cahiers des charges mais aussi des gestes et étapes spécifiques.

Mes cours sont proposés à 15€/h alors que les formations sont à 20€/h.

Pour être très transparente, j’ai hésité à aligner ces tarifs.

Mais, comme vous l’avez vu dans l’onglet précédent, la formation implique une progression pédagogique, un suivi personnalisé dans l’acquisition & l’évaluation des compétences qui justifie un surcoût.

Par ailleurs, dans le cas de formations professionnelles, il y a un « coût administratif » non négligeable. En effet, en tant qu’organisme de formation, je dois réaliser des rapports pour l’administration, je dois également demander une certification Qualiopi (qui atteste de la « qualité de mes procédures »). Enfin, pour vous donner l’exemple simple de ma stagiaire actuelle, elle est co-financée par le CPF et Pole Emploi. Cela signifie que le paiement de la formation ne se fera, dans son cas qu’à l’issue des deux ans de formation ! (imaginez les problématiques de trésorerie que cela peut implique

 

Dans le programme « de base » de la formation au CAP Art de la Reliure, le coût des matières premières (fils, toiles, colles, papiers, cuir etc) est à votre charge, en sus du prix de la formation.

La raison est simple : vous allez travailler sur vos propres livres. Vous avez vos propres goûts, en termes de couleurs, de types de papiers, de textures etc. Il est beaucoup plus aisé que vous achetiez directement les matériaux qui vous conviennent.

Evidemment, je ne suis pas à une feuille de papier à onglet près, ou à 100g de colle d’amidon et l’on peut toujours s’arranger entre nous.

Si, pour diverses raisons, vous souhaitez inclure ces matériaux dans le coût de la formation, contactez moi et on en discutera.

Les entrées en formation peuvent se faire tout au long de l’année et sont sujettes à entretien préalable obligatoire

Si vous souhaitez financer votre formation par le CPF (formation de préparation au CAP), le délai d’accès est minimum de 11j ouvrés afin de respecter les règles d’utilisation du site Mon Compte Formation. Si vous souhaitez un abondement pôle emploi, il faut compter un minimum de 30j après dépot du dossier.

Un organisme de formation est « toute personne qui réalise des prestations de formation professionnelle continue au sens de l’article L6313-1 C »

Légalement, tout organisme de formation doit s’enregistrer auprès de la DREETS ( Directions régionales de l’économie, de l’emploi, du travail et des solidarités) et, de manière annuelle, déclarer l’ensemble de ses actions pédagogiques. Ainsi, moi je suis déclarée comme « Organisme de Formation » auprès du Préfet du Grand Est sous le numéro n° 44670685767. Mais cet enregistrement ne vaut pas agrément de l’Etat.

Financement des formations

Une formation professionnelle peut être financée soit de manière individuelle par le stagiaire, soit soutenue par un organisme collectif (opco), une entreprise, pôle emploi ou financée par votre CPF.

Dans la mesure où la formation préparant au CAP Art de la Reliure est une formation certifiante, celle-ci peut être éligible au « Compte Personnel Formation » (CPF)

Qualité des formations

A compter de janvier 2022, pour qu’une formation soit finançable par des fonds publics, les organismes de formation doivent obtenir une certification dite « qualiopi ». Il s’agit en fait, d’une évaluation des procédures qualités mises en place par les organismes de formation grâce à des audits menés par un organisme certificateur indépendant et accrédité

Je suis engagée dans cette démarche qualité qualiopi et espère bientôt pouvoir vous dire que ma démarche est « validée ».

 

 

Aspects logistiques

Sauf cas exceptionnel, je serai votre formatrice et interlocutrice unique (d’où l’importance, aussi de l’entretien initial pour être sûr que vous ayez envie d’apprendre à mes côtés!)

Je suis artisan relieur d’art depuis 2018 après avoir obtenu mon CAP en 2017. Je travaille essentiellement pour des particuliers, soit pour réparer leurs ouvrages abimés par le temps ou leur créer des reliures uniques. J’aime explorer des techniques créatives, en particulier concernant les coutures et techniques de décor (gravure laser, pao….)

En complément de ces compétences techniques, j’ai une certaine expérience de la pédagogie et de l’ingénierie pédagogique. En particulier, de 2009 à 2020 j’ai donné des cours en école d’ingénieur, école de communication ou de commerce  (bon ok, pas sur de la reliure mais sur des affaires européennes, de la comm ou du droit de l’environnement!) : à chaque fois je me suis efforcée d’adapter le contenu, la forme, le format aux contraintes des apprenants, à leurs besoins, difficultés, intégrant ludopédagogie et variation des modalités d’apprentissage.

Depuis que j’ai créé mon atelier, j’ai régulièrement organisé des cours, stages pour transmettre ces gestes et savoirs-faire, à petits et grands amateurs. Devenir formateur en reliure est une nouvelle expérience mais j’aurais à coeur de vous accompagner au mieux dans l’acquisition de ces nouvelles compétences

L’atelier se situe au 1bis rue du Doubs à Strasbourg.

Il est facilement accessible en voiture (proche de l’autoroute, parking à proximité), en vélo (piste cyclable). En tram/bus c’est un poil plus long (arrêt du bus 40 à 100m, arrêt de tram sinon Laiterie environ 800m)

Au niveau de l'écluse 85, Une petite allée cachée entre la fourrière municipale et le restaurant A l'Ancre. Facilement accessible à pied, vélo ou voiture

L’atelier dispose d’un petit coin repas avec frigo, micro-ondes. Il y a toujours du café et du thé à l’atelier (parfois des gateaux aussi mais chut)

Durant l’été, on peut manger dehors et profiter d’une allée extrêmement calme (un petit coin de paradis).

Il n’y a pas réellement d’épicerie, boulangerie juste à coté mais il y a deux restaurants voisins, dont l’un propose un plat du jour voire la réalisation de sandwich en cas d’oubli de votre encas.

D’une manière générale, les formations se déroulent en semaine (du lundi au vendredi) en journée (9h-17h30).

Actuellement, la formation CAP Art de la Reliure a lieu le mardi.

Aucune formation n’a lieu durant la période Noël-Nouvel An et le mois d’août

Et après ?

Le CAP Art de la Reliure prépare des professionnels du livres comme « ouvrier qualifié » qui « réalise des travaux de façonnage et de décoration : préparation du papier, réparation des déchirures ; réalisation de reliures en fonction de la qualité de l’ouvrage à habiller ; fabrication d’éléments de protection (étuis souples ou boîtes) ; décoration par impression à chaud au fer et ornementation de motifs dorés à l’or fin. Le relieur choisit les matériaux de revêtement (peaux, papiers, tissus) en fonction du style, de l’époque et du contenu du livre. Il peut se spécialiser dans la restauration. La clientèle du relieur est composée de particuliers, de collectionneurs bibliophiles, de bibliothèques, de services régionaux ou départementaux d’archives… » (site ONISEP)

Il est possible, à la suite du CAP de créer son propre atelier ou de poursuivre des études en « BMA » ou « DMA ». Le BMA Art de la Reliure Dorure permettant d’approfondir les techniques apprises, notamment en matière de décors.

Il est également possible de poursuivre sa formation par un perfectionnement de techniques, soit à mon atelier, soit par exemple chez l’excellent Olivier Maupin (CFRPE Tours) pour la restauration d’ouvrages anciens ou sur des techniques précises à l’Atelier d’Art Appliqués du Vesinet

A noter, que, tout du moins en Alsace, les places salariées sont extrêmement rares. Les emplois salariés seront par exemple essentiellement dans les ateliers de reliure d’administrations publiques ou d’université ou des entreprises de façonnage (par exemple à Fontenay sous Bois Legrand Façonnage qui réalise un travail magnifique)

Ce métier, reste un métier de niche et il est compliqué d’identifier avec précision la concurrence. A titre d’exemple plusieurs sites fiables, et notamment la Chambre Syndicale de la Reliure, mentionnent « 240 ateliers en France pour 1800 emplois » sans préciser leur source ni date. De même sur le site alsa-eco on ne retrouve que 5 ateliers de reliure code APE 1814Z alors que, à ma connaissance rien que sur le secteur Strasbourg-CUS il y a environ 8 à 10 ateliers

Constitués (tout du moins en Alsace) essentiellement d’ateliers unipersonnels, ce marché reste malgré tout assez fragmenté. La plupart auront un « coeur de métier très différent) :  registres & cartonnages (Atelier Maggar à Bourg Bruche), reliures de création (Atelier Salmon à Strasbourg), cours & stages (Suzel Mailfert à Strasbourg).

Certains de ces ateliers sont membres de la Fédération Régionale des Métiers d’Art (FREMAA) : Virginie Kubler (Wesserling), Anne Frechart (Bischoffsheim), Maurice Salmon (Strasbourg)

 

Si j’ai omis une question importante, n’hésitez pas à m’en faire part