Vous n’êtes peut-être pas sans savoir que je me retrouve plâtrée pour six semaines… « Repos » obligatoire, difficile pour une hyperactive comme moi. Alors, j’ai profité d’un concert de chœur qui se profilait pour tenter de réaliser une reliure amovible, avec ma main restante!

Ce ne sera probablement pas la plus belle reliure du monde, mais c’est un défi intéressant en terme d’ingénierie.

Lire la suite de

J’ai découvert la « reliure secrète belge » dans l’excellent livre 100 modèles de reliure créative aux éditions Eyrolles. Cette structure, aussi appelée « Criss Cross » du fait des fils entrelacés, a été développée par la relieure belge Anne Goy comme une alternative à la reliure japonaise qui s’ouvre à plat.

Reliure Belge – Papier Marbré Barbara Kelnhofer
Lire la suite de

La tranchefile est une fine broderie que l’on tisse en tête et queue du livre afin de les protéger….Selon les époques, elle prend différentes formes, pouvait être brodée en fil de soie, en ficelle ou en cuir …Aujourd’hui, dans la continuité de mon article vous expliquant la couture copte, je vais vous expliquer comment broder une tranchefile copte.

 

Tranchefile copte réalisée pour l’exposition Velart (sur rustine au lieu de cuir)

Lire la suite de

Voici une reliure simple et élégante, pour moi qui apprécie les coutures apparentes …

Un peu d’histoire

Les coptes, chrétiens d’Egypte, seraient les premiers à avoir développé ce que l’on nommera le « codex » vers le VIe siècle. Il s’agit, par opposition aux rouleaux (volumen), d’un livre constitué d’un ensemble de feuilles pliées formant des cahiers qui seront ensuite cousus ensemble. La reliure copte est constituée au départ de plats en papyrus amalgamés puis de bois, sur lesquels pouvaient être sculptés des motifs.

C’est une reliure sans colle (enfin, sauf actuellement pour recouvrir les plats de papiers décorés) dont la couture a 2 avantages : d’une part, esthétique, elle forme une sorte de tresse plutôt jolie et d’autre part, en reliure traditionnelle elle ne « monte » que très peu.Lire la suite de