S’il y a un aspect de la reliure qui me « chiffonne », ce sont tous ces petits bouts de papier qui finissent à la poubelle. En effet, en reliure traditionnelle, les matériaux sont utilisés dans un « sens » particulier : le sens d’allongement des fibres afin d’obtenir une cambrure idéale de l’ouvrage et d’avoir un collage net.

Sauf que, forcément, on se retrouve presque systématiquement avec des bandes entières de papier non utilisable!

Lire la suite de

Vous n’êtes peut-être pas sans savoir que je me retrouve plâtrée pour six semaines… « Repos » obligatoire, difficile pour une hyperactive comme moi. Alors, j’ai profité d’un concert de chœur qui se profilait pour tenter de réaliser une reliure amovible, avec ma main restante!

Ce ne sera probablement pas la plus belle reliure du monde, mais c’est un défi intéressant en terme d’ingénierie.

Lire la suite de

Non, je n’aime vraiment pas le plagiat. Ce n’est pas uniquement une posture intellectuelle ou une problématique d’éthique professionnelle. Non, cela me choque, me dérange, m’interroge …. alors j’en ai fait un livre, mi satirique mi défouloir

Lire la suite de

Il y a quelques mois, G. me contactait pour me demander de réaliser un album photo sur mesure pour leurs photos de mariage. Ils s’étaient mariés il y a près de douze ans, mais, le format de leurs photos était incompatible avec la plupart des albums que l’on pouvait trouver dans le commerce. Je décidai donc de leur faire un album, à leur goût.

Lire la suite de

J’ai découvert la « reliure secrète belge » dans l’excellent livre 100 modèles de reliure créative aux éditions Eyrolles. Cette structure, aussi appelée « Criss Cross » du fait des fils entrelacés, a été développée par la relieure belge Anne Goy comme une alternative à la reliure japonaise qui s’ouvre à plat.

Reliure Belge – Papier Marbré Barbara Kelnhofer
Lire la suite de

Lorsque je commençai la reliure, en 2015, j’appris par hasard que mon grand père avait aussi pratiqué la reliure. Ma grand-mère m’avait alors confié un livre, à peine cousu qu’il n’avait jamais eu le temps de terminer.

Voilà ce que m’avait donné ma grand mère : un livre cousu sur ficelles, des notes manuscrites et les couvertures originales
Lire la suite de